Background

Préambule/HRP
Année actuelle : année IRL + 2000 ans.
La Terre a été quittée il y a longtemps. La Terre et son système solaire sont aujourd'hui une légende, nul ne connaissant les coordonnées.
Peu de planètes habitables furent découvertes. Aussi, les hommes créèrent des stations spatiales, à gravité artificielle et au climat régulé, pour en faire des lieux de vie sur les longs trajets entre planètes.
Aucune vie extraterrestre n'a été découverte. L'humanité et tout ce qui peut en découler (IA, animaux, végétaux, mutations, croisements, ...) est donc la seule civilisation connue de l'univers.


Background StarShip Re
Un empire, une démocratie, et un univers à dominer. On mixe ces trois éléments et on obtient StarShip. L'empire SOV et la démocratie CPU se partagent et se disputent l'univers de StarShip. Mais revenons-en au commencement...

L'homme a depuis longtemps quitté les limites de sa simple galaxie, parcourant les étendues infinies de l'espace. Les progrès des industries spatiales, les découvertes des scientifiques chevronnés, les modèles de gouvernements de plus en plus tournés vers le ciel pour résoudre les problèmes d'une humanité toujours plus nombreuse pour des ressources s'amenuisant, lui ont permis de réaliser son rêve.

La découverte des industries des moteurs Aviso™ et de son système de passage dans l'HyperEspace, permit à l'homme de quitter une fois pour toute le monde qui l'avait vu naître, l'oubliant pour l'annonce d'une promesse : celle d'une nouvelle vie à l'orée de nouvelles étoiles.

C'est dans cette optique que les premiers docks furent construits. Des vaisseaux de plus en plus grands, accueillant toujours plus de voyageurs spatiaux, devenant de grandes villes flottantes, aux agglomérations de spatio-ports et aux vaisseaux individuels. Mais la nouvelle Terre ne fut pas trouvée et les docks se transformèrent en lieu de vie, d'industrie, d'avenir. Par le jeu des alliances, des territoires se créèrent, avec les rivalités qui allaient de paires. Les idéologies s'affirmèrent, créant des gouvernements qui se déclarèrent la guerre.

L'Empire du Soveireign (SOV) et son Empereur mystérieux, son Inquisiteur brutal et tyrannique. Une dictature simple et efficace dans la traque de tous ceux qui ne respectaient pas ses lois et qui devenaient ses ennemis hérétiques : le CPU.

Le Conglomérat des Planètes Unies (CPU) avait fait le choix de la démocratie et de la liberté, des jeux de la politique et de la libre entreprise, de l'indépendance des médias et du libre échange commercial.

Enfin, les Non Alignés. Ils ne participaient pas à la guerre de ces deux forces militaires, s'accommodant au mieux des difficultés d'un tel statut...

Mais le Grand Silence frappa. Nul ne sait ce qui s'est réellement passé. Un trou de sept ans où les sauts et les communications hyperspatiales furent totalement stoppés... Beaucoup de vaisseaux furent redirigés en saut HE d'urgence vers les docks, pour ceux qui eurent de la chance.

Le chaos s'installa bientôt sur les docks. Coupé de tout gouvernement, chaque homme, pilote ou machine se débrouilla du mieux qu'il pouvait pour survivre. Et alors qu'un semblant d'équilibre refaisait surface, les portes de l'espace s'ouvrirent à nouveau...

Tout commence.

Haut

Historique

Ancienne Epoque
-Relatif à la version originelle de Starship-
BackGround StarShip : projet Helios et conséquences
3986 à 4001 - Les 15 années avant le Grand Silence furent le théâtre d'une guerre entre Soveireign et Conglomérat des Planètes Unies, guerre qui perdure encore aujourd'hui. Les évènements de ces 15 années sont rapportés ci-dessous et correspondent aux faits marquants de l'ancienne version de StarShip.
L'âge d'or de la piraterie
Le troisième secteur, naissance du CPU
La naissance de la Fédération, premier coup dur face aux pirates
La naissance des JSCV et leur action
Renaissance d'un dock délabré, la naissance de la Galaxy Express
L'âge d'or des marchands, Christopher Blair le premier millionnaire
L'Immonde, l'opération "banane"
La grande décadence du Secteur 2, fin de l'IRSTS
L'arrivée de l'Inquisition, durcissement de la politique Sov
L'ADM (Arme de Destruction Massive)
Mystra
Nouveaux secteurs et GCSIS
L'émergence des G.O.D.
Renaissance d'un secteur: CareTaker
La tragédie du Victory


Nouvelle Epoque
-Relatif à StarShip Renaissance-
4001 à 4008 - Grand Silence.
4010 - Après 2 ans d'atermoiements et d'anarchie, l'univers est à nouveau "stabilisé" et la guerre entre les 2 alignements a repris. (1)


Rumeurs et légendes
La légende du Secteur 4
La légende du Secteur 0
Le mystère du Praxius
L'Immonde
L'IRSTS not dead!
Dock agricole de Port-Franc


(1): Une remise à zéro a eu lieu.

Haut

BackGround StarShip : projet Helios et conséquences

Autrefois, le Soveireign était de loin le système le plus démocratique et le plus stable dans cette galaxie, les populations se rencontrèrent peu à peu et échangèrent connaissance et culture, les problèmes se raréfièrent au fur et à mesure des évolutions sociales qui s'opéraient grace au mélange de populations de différentes planètes. Quant à ceux qui ne pensaient guère au pacifisme, ils ont été rapidement séduits par les intérêts que pouvaient apporter ce système... et intimidés par son immensité.
Bref, les populations adhérèrent à l'idéologie Soveireign qui domina rapidement la galaxie.

C'est alors qu'un problème survient: l'instauration était telle que les progrès scientifiques, sociaux et culturels semblaient diminuer et la croissance, dans tous les domaines, tendaient de plus en plus vers le zéro pointé. De plus, quelques actes isolés échappèrent au contrôle de la république.
De plus en plus conscient de ce problème, les plus grand spécialistes de la Galaxie se réunirent pour trouver une solution face à un démantèlement probable.

Après discussions et vote, 12 individus, partisan d'une solution solide et efficace, furent nommés pour exécuter un projet proposé, au bout de plusieurs années, par l'éminent Oncture Guermada: il remarqua en effet que, pour supporter cette immense espace qu'est la galaxie, il a fallu restaurer des lois et des nécessités amenant à limiter les besoins nécessaires à l'évolution scientifique et économique. Il fallait débloquer cette limite. Aussi, il proposa de créer un secteur, presque indépendant, où les contraintes seraient limité, dans le but de faire progresser en toute liberté certaines entreprises et peuple de manière rapide: le projet Helios était né.

Seules trois règles devaient rester en vigueur:
- Interdiction formelle de faire de la concurrence déloyale (à savoir espionnage, sabotage, etc...)
- Toute forme d'acte de piraterie amènera irrémédiablement l'intervention des forces de l'ordre du Soveireign
- Les découvertes devront être partagées au final à la République (contre un dû bien mérité, évidemment ^^ )

Un petit secteur fut confié aux volontaires et le résultat ne se fit pas attendre: les entreprises réussirent à mettre au point des méthodes et firent des découvertes permettant de relancer la croissance. Ce projet fit d'une pierre deux coups, car au même moment, ceux qui se lassaient du Sovereign pouvaient aller dans ce secteur pour y trouver leur plaisir.

Ce secteur connut un succès foudroyant pendant 5 ou 6 ans!!!

A la 6ème année, les problèmes commencèrent.
La première régle était enfreinte depuis longtemps, mais d'autres jeux d'intrigue entre les sociétés furent mis sur la place publique. Bien que la justice intervint rapidement, les "rebelles" devinrent plus malicieux et décidèrent de s'organiser de manière à amasser plus de profit, le Soveireign y perdant au final tout contrôle.

Finalement, plusieurs meurtres furent commis, le Sovereign décida alors de serrer la vis et envoyer ses forces armées dans la zone. Des enquêtes poussées furent menées et de nombreuses arrestations eurent lieu. Oulianov, l'un des 12 volontaires, chargé de la sécurité de la zone Helios, commença à être connu pour ses interventions "musclées". Apprécié et craint, il chercha à traquer sans vergogne la moindre effraction dans la zone, mais bavures et plaintes commençaient à se multiplier et les rebelles commencèrent cette fois à se trouver une raison pour s'opposer aux règlements.

Hélas, la réaction du Soveireign sur le respect de ces régles étaient bien trop tardive! Il fallut aller dans plusieurs directions pour tenir en respect les actes de rébellion et Oulianov était de plus en plus inquiet quand à la manière de résoudre ces problèmes. Aussi, décida-t-il d'aller au conseil des 12 et de faire part de son point de vue: il fallait réglementer beaucoup plus ce secteur et augmenter les effectifs de sécurité. Dans l'urgence, ils s'accordèrent sur son point de vue et lui donnèrent carte blanche sur ses agissements dans ce secteur à une seule condition: que les citoyens de la zone soient aussi d'accord.
Après un rapide vote mené dans un secteur désespéré, Oulianov était devenu président du conseil.

Cinq ans passèrent et peu de choses changèrent. Le Président continuait ses agissement et faisait instaurer des lois justes et dures. Les cas de rébellion face à ces nouvelles "doctrines" augmentèrent de jour en jour, les répressions ne faisant qu'abréger l'envie de désobéir.
Oulianov perdait de plus en plus la confiance du conseil et était sur le point d'être renvoyé par la république du Soveireign. Ce dernier affirma que la zone Helios devait rester sous pression sous peine que la rébellion ne dépasse les limites de la zone et viennent gagner le secteur officiel, voire d'engendrer des attaques dans la vaste zone contrôlée par le Soveireign!!!

Il fut démis de ses fonctions, mais ses propos n'étaient pas pure folie. En effet, l'évènement déclencheur de l'engrenage se produisit: un dock civil, l'un des principaux relais commerciaux, connu aujourd'hui comme étant le "Point Zéro", fut victime d'un attentat meurtrier au coeur du réacteur de réchauffement: on dénombra plus de 50.000 victimes, morts ou blessés, et le dock perdit presque 50% de sa surface!!!
Dés lors, on réaccorda ses droits précédents à Oulianov qui décréta l'état d'urgence et envoya ses troupes enquêter et arréter tous les coupables de ce drame. Il profita de l'opinion publique en sa faveur pour se présenter comme candidat à l'élection présidentielle du Soveireign et être élu à une majorité écrasante dès le premier tour.

La rébellion était maintenant présente aussi bien en zone Helios qu'en secteur Soveireign. Aussi, Oulianov se servit de cela pour transformer la République Soveireign en Empire Soveireign.
Ce changement ne plut pas à tout le monde, et le nouveau Général en chef chargé de la sécurité de la zone Helios, Alexandre Andrenar, décida de rejoindre les rebelles et du même coup, trahir le nouvel Empereur. Cette trahison fut terriblement mal vécue par l'Empereur qui mit sa tête à prix sans attendre. Plusieurs planètes firent publiquement état de leur soutien à la cause rebelle.

La guerre civile tourna à la faveur des rebelles et le Soveireign se retrouva divisé en deux!
Les rebelles décidèrent de se former en un groupe "uni" et "libre": le "Conglomérat des Planètes Unies".
Donc, le CPU devint une pré-nation quasi indépendante, et on parla désormais de vraie guerre entre deux nations plutôt que d'une guerre civile. La zone Helios, vivant au cœur du conflit, cherchait désespérément la paix, tandit que les deux protagonistes s'affrontaient dans un combat d'ampleur extraordinaire.

Haut

L'âge d'or de la piraterie

Suite à cela et pendant un long moment, la zone Helios était livrée à elle-même, complètement désorganisée. C'était le chaos et les marchands cherchaient absolument à tenter leur maigre chance avec le saut en HyperEspace avant de se retrouver autour de 3-4 pirates plus ou moins complices.

Comme si cela n'était pas suffisant, les pirates se regroupaient en petits groupes indépendants et se battirent entre eux pour prendre le butin des autres. C'était vraiment la loi du plus fort qui régnait, une Vendetta interstellaire, et ainsi une énorme quantité de débris flottaient dans le vide, profitant à une troisième catégorie d'équipage: les charognards.

Les marchands, mécaniquement, armèrent leurs vaisseaux et devinrent pirates à leur tour. Certains pratiquèrent donc la piraterie comme bon leur semblait, au nom de la justice ou tout simplement au nom d'eux-mêmes...

Quelques batailles rangées ont fait leur apparition cependant, montrant les idéaux des uns et des autres.
Ces combats apportèrent, au fur et à mesure de leur infortune, une envie de but ou d'idéal pour certains. Ainsi, ceux dont les idéaux se rejoignaient formèrent peu à peu des guildes avec des buts plus ou moins divers: la religion (les Raeliens), le mercenariat (les roulé boulets), le commerce (la Fédération), ou la destruction (les JSCV).

Haut

Le troisième secteur, naissance du CPU

Recherchés par les autorités Soveireign, les rebelles cherchèrent un endroit où se cacher du reste du monde. Ainsi, ils décidèrent de coloniser un nouveau secteur de la galaxie et y organiser leur nouvelle nation, le CPU.

Le dock du Home One fut rapidement construit dans ce secteur, une constitution fut établie puis des élections eurent lieu.
Le premier gouvernement lança le développement du secteur et entreprit la construction de plusieurs stations spatiales.

Mais, les CPU n'était pas assez nobmreux pour assurer seuls ce développement. Il fut donc décidé de donner les coordonnées et vecteurs d'accès du secteur aux habitants de la zone Helios. Bien entendu, le Soveireign prit connaissance de ces coordonnées et ses forces armées organisèrent un blocus du Home One.

Ce fut la première bataille de grande envergure entre Sov et CPU. Les Soveireign étaient plus nombreux mais les forces CPU résistaient tant bien que mal. Une poignée de pilotes CPU s'organisèrent en une guilde, les Alkaselzers, et coupèrent le ravitaillement des forces Soveireign. Arrivées à court de munitions et carburants, les foces Soveireign n'eurent pas d'autre choix que la retraite.

Suite à cette bataille, l'univers connu fut réorganisé lors d'une rencontre officielle entre les dirigeants de la société Aviso et des représentants Sov et CPU au Dock Civil 17: le secteur CPU serait connu comme le Secteur 1, la zone Helios s'appellerait maintenant le Secteur 2 et le secteur Soveireign serait maintenant connu comme le Secteur 3.

Haut

La naissance de la Fédération, premier coup dur face aux pirates

Dans le Secteur 2, s'organisa une guilde dont le but était 100% lucratif, mais aussi 100% protecteur: la Fédération était née.
Fondée par Christopher Blair, la Fédération avait pour but de mettre en commun les trajets des commerçants et ainsi de se protéger mutuellement, ils étaient aussi charger de référer les prix des docks ainsi que leurs modifications pour connaître les meilleurs trajets.
Ils firent de bons profits sans trop de casse, et les vétérans conseillaient les nouveaux-venus et leur enseignaient leur savoir. Ainsi, le nombre de pilotes augmenta à une vitesse vertigineuse.

Bien qu'au départ les membres de la Fédération étaient les seuls à se protéger eux-mêmes contre les pirates, ils décidèrent bien vite pour certains d'aller au-delà de cette idée de se faire de l'argent par la voie marchande, et s'attaquèrent donc à tous ceux qui osaient s'en prendre à des vaisseaux à priori innocents en les qualifiants de "pirates".
Cela causa quelques problèmes, comme par exemple des interventions dans les conflits entre un mercenaire et sa cible. Le mercenaire tenant à son "secret professionnel" ne put prouver et justifier son acte et était donc qualifié de "pirate".

Néanmoins, l'efficacité de la Fédération était visible par tous. La destruction du mystérieux "Praxius" ainsi que les éternels conflits avec les redoutables JSCV firent grandir la réputation de la Fédération au-delà des frontières du Secteur 2: le Sovereign et le CPU entendirent que des neutres arrivaient à faire régner la loi dans le secteur!!!

Hélas, ce n'était pas si parfait que ce que les membres prétendirent: les plus jeunes membres criaient victoire aussi bien pour se faire respecter quand c'était vrai que pour cacher une réelle défaite avec de gros mensonges, provoquant colère et animosité de plus en plus de pirates qui n'hésitaient pas, pour certains, à mener une vraie campagne contre la Fédération. Les bavures en effet ont provoqué la création de guildes Anti-Fédération et la piraterie, vieille de deux siècles, a la dent dure!!

Aussi, la Fédération, en revendiquant malgré tout sa neutralité, créa une contreverse: Comment peut-on se prétendre neutre quand on décide de faire la police dans un secteur chaotique au possible???! Certains les traitaient de pro-Soveireign, d'autres de pro-CPU. En fait, par ses balancement apparents, on vit finalement que la Fédération se détachait trop des antagonistes principaux pour pouvoir être qualifiée de "non-neutre".

Haut

La naissance des JSCV et leur action

Les expériences Soveireign pour créer de nouveaux guerriers plus combatifs battaient son plein. Épreuves et transformations autant physiques et mentales permettaient de créer des pilotes et des guerriers d'une efficacité monstrueuse, au détriment de leur santé et de leur stabilité psychologique.

C'est ainsi que furent créés les JSCV. Échappés d'une cellule de détention, ils se retrouvèrent rapidement dans l'espace aux commandes de vaisseaux de combat. Y avait-il une logique quelconque dans leur comportement? Difficile de le dire, tout semblait aller aux sentiments du moment. Leur coordination reflétait leur expertise et leur cible reflétait leur incohérence.

Bien que présentant l'alignement Soveireign, les JSCV n'avaient que faire de l'Empire, ou de n'importe qui d'autre, tirant sur tout vaisseau à portée sans aucune distinction. Puisqu'ils étaient hors de contrôle, l'alignement Soveireign leur fut retiré et ils furent exilés en Secteur 2, où ils devinrent rapidement les meilleurs ennemis de la Fédération.

Une nouvelle menace avait vu le jour, une menace imprévisible...

Haut

Renaissance d'un dock délabré, la naissance de la Galaxy Express

La Galaxy Express est née à l'époque JSCV, et a pris comme leit-motiv la non-violence, les jeux, et les distractions de la Galaxie, dans un seul but : renover un vieux dock laissé à l'abandon, gouverné par un Président à Vie, Johnny Roquefort.

Ainsi donc naquirent les premiers jeux (la Course Intergalactique Stellaire, le Championnat Stellar Rider). Outre le fait d'impliquer, pour la première fois, des pilotes de tout bord, dans un but pacifiste (les premières courses étaient censées etre sans armes), le second but était d'amasser assez d'argent pour rénover le dock délabré.

Pour protéger leur ambition, les Galaxy Express inventèrent la ZADD (Zone Autonome du Dock Délabré), ainsi que la ZCDD (Zone Commerciale du Dock Délabré). Les étendues étaient les suivantes :

ZADD => 3 cases autour du dock délabré, interdiction formelle de faire feu vers ou depuis cette zone, sauf accord de Galaxy Express

ZCDD => 15 cases autour du dock délabré, ZADD exclues. Y sont autorisé le commerce, les duels, le repos des pirates. Moins connue que la ZADD, puisque nécessairement moins surveillée, cette zone a pu recueillir pas mal de pirates ou de haut dirigeants.

Beaucoups de pilotes sont passés par la Galaxy Express, mais leur motivation n'étaient pas les mêmes, aussi ont ils rejoint d'autres groupes.

Haut

L'âge d'or des marchands, Christopher Blair le premier millionnaire

La Fédération avaient maintenant assez de membres pour couvrir les alentours de tous les docks du Secteur 2. Les marchands étaient ainsi prévenus des docks où se concentraient les pirates.
Et pour ceux qui ne pouvaient éviter les dit-docks, ils pouvaient toujours appeler un ou deux pilotes fédérés à la rescousse.

Les marchands s'enrichissaient alors très rapidement avec le commerce de droïdes, achetés pour une somme modique en Secteur 1 et revendus à prix d'or en Secteur 2.
De plus, la richesse des marchands aidaient également les combattants. La majorité des guildes non-alignées étaient dorénavant composée de marchands et de combattants. Les marchands des guildes fournissaient l'argent pour équiper les combattants des meilleures armes disponibles.

Parmi les meilleurs marchands, on retrouvait des pilotes de la Fédération. Une fois leur argent mis en commun, ils avaient équipés tous leurs membres. Que faire de tout l'argent encore en leur possession, qui d'après les estimations, était proche du million de Crédits ? C'est alors qu'ils décidèrent de faire construire un dock pour avoir un "chez eux" et se renseignèrent auprès de la compagnie Aviso pour cela.
C'est ainsi que le Victory fut construit et mis en place en plein milieu du Secteur 2.

Haut

L'Immonde, l'opération 'banane'

Schlopsy, le livreur de bananes interstellaire, fut atteint d'un mal étrange. Il changea de comportement, sous l'influence de ce mal, qu'il appelait l'Immonde.

Une trace de l'Immonde fut retrouvée dans des manuscrits vieux de plusieurs siècles, et une Banane d'Or était l'unique moyen de contrer ce mal. Une opération fut entreprise pour retrouver cet artefact : l'Opération Banane.

Mais, cela n'était pas simple. D'abord, les membres de cette opération rencontrèrent Schlopsy sur leur route et certains furent contaminés par l'Immonde. Ensuite, retrouver cette Banane d'Or impliquait de relever les indices et résoudre des énigmes, qui amenaient à d'autres énigmes, tout en allant plus vite que les contaminés qui suivaient la même quête pour détruire l'artefact.

Après plusieurs mois de quête et bien que la Banane d'Or ne fut jamais retrouvée, l'Immonde disparut. Les contaminés reprirent leurs esprits. Quant à Schlopsy, celui-ci demeura introuvable.

Haut

La grande décadence du Secteur 2, fin de l'IRSTS

La Fédération étant devenue la "police" du Secteur 2, rôle qui incombait normalement au Soveireign, le Soveireign attaqua le Victory pour l'une des plus grandes batailles de la guerre où se trouvèrent bientôt mêlés Fédération, ses alliés non-alignés, le CPU (ou plutôt une partie. Les JSCV ayant attaqué le Home One un mois plus tôt et la Fédération refusant alors d'apporter l'aide demandée par le CPU, certains pilotes CPU refusèrent de participer à cette bataille), des pirates et donc le Soveireign. Le Soveireign dût se retirer de la bataille face au nombre grandissant d'ennemis et l'arrivée de l'Immonde dans la zone.
Cette attaque fut loin d'être appréciée par les non-alignés: peut-on vraiment se développer en sachant que les forces Soveireign peuvent tout détruire si l'on en vient à être trop important à leur goût ? En tout cas, plusieurs non-alignés décidèrent de rejoindre les forces CPU après cette bataille.

Quant aux JSCV, leur folie avait atteint l'IRSTS, l'Institut de Recherche des Sciences et Technologies Spatiales. Ils cherchèrent à le détruire. Y avait-il une raison derrière cet objectif? Probablement pas.
Le dock subit de nombreux assauts et ses défenses, bien que perfectionnées, se mirent à tomber peu à peu sous les tirs ennemis. Lorsque les boucliers furent presque anéantis, le dock se mit à luire d'une étrange lumière rouge.
Puis, l'espace se déforma sous ce dernier, créant une énorme explosion... le dock avait été détruit et de nombreux débris flottaient. La fin de la station était-elle arrivée? Certains prétendent que l'amoncellement de débris ne représentait qu'environ 10% du dock...

Haut

L'arrivée de l'Inquisition, durcissement de la politique Sov

L'Immonde avait désorganisé le Soveireign en contaminant plusieurs de ses leaders. Bien que l'Immonde avait disparu, on ne revit plus certains contaminés.

C'est ainsi que de nouvelles guildes se créèrent et s'organisèrent : les Bloody Spririts, les Imperium Fist et le S.P.E.C.T.R.E.
Les leaders de ces guildes, Feänor, Fizban et Len Shangaidelic furent nommés Inquisiteurs et les règles envers les non-alignés se durcirent : chaque guilde gérait l'un des secteurs Soveireign, et les non alignés devant y passer devaient d'abord demander une autorisation de passage sous peine de se voir pris pour cible.

Rapidement, l'Inquisiteur Fizban se démarqua des autres en se montrant beaucoup plus virulent envers tout non Sovereign. Il organisa des enlèvements de civils CPU afin de réaliser des expériences sur eux dans les laboratoires des sous-sols du Repulsos.
Une mission de sauvetage fut organisée par le Conglomérat des Planètes Unies : chaque vaisseau abritait quelques soldats afin de s'infiltrer dans les labos et sauver un maximum de personnes. Peu de soldats en revinrent et les civils sauvés se comptèrent sur les doigts d'une main...

Haut

L'ADM (Arme de Destruction Massive)

Des rumeurs faisaient état d'une nouvelle invention des forces Soveireign. C'est ainsi que les CPU envoyèrent des espions enquêter en secteur Sov.

Des plans d'une arme furent découverts, une arme qui pouvait tout détruire mais pénalisé par sa taille imposante. Ainsi, les plans indiquaient qu'un dock entier était nécessaire à sa construction. Ce dock était l'Aghama.

Toute la flotte CPU se retrouva aux abords de l'Aghama pendant que les diplomates CPU faisaient part de cette arme aux populations non alignés.
Indignés, plusieurs guildes non alignés vinrent prêter main forte aux CPU.

Finalement, voyant l'univers entier se retourner contre eux, l'Empereur, par l'intermédiaire de l'Inquisiteur Fizban, signa un accord pour que le chantier de l'arme soit fermé et démonté et que les plans de cette arme ne soient plus jamais utilisées.

Haut

Mystra

Le développement de l'intelligence artificielle humaine battait son plein. Avec le perfectionnement du système COM (Cerebral Organism Mechanic), l'implication de sentiments et d'émotions revêtait un mystère tout particulier. Un second système parralèle à COM, Mystra, vit le jour.

L'IA Mystra étudia l'Immonde et collecta un grand nombre de données sur les contaminés. Elle prit les buts de l'Immonde comme les siens et devint rapidement hors de contrôle. Se repandant par un message transmis du Scape au Liberty, l'IA infecta le vaisseau ciblé, suivi de plusieurs autres, créant ainsi une véritable épidémie informatique. Les vaisseaux étant souvent automatisés, l'IA put utilisé tous les systèmes contre les capitaines de vaisseaux, cherchant à détruire l'humanité afin de créer la "paix ultime".

Le temps de comprendre ce qu'il se passait et Mystra avait déjà pris le contrôle d'une dizaine de vaisseaux, qui menaient bataille contre tous les autres, quelque soit leur alignement.

La menace finit cependant par prendre fin, les pilotes reprenant un à un le contrôle de leur vaisseau, on ne sait trop comment, mais l'IA disparut comme elle était venue...

Qu'en est-il advenue?

Haut

Nouveaux secteurs et GCSIS

Plusieurs pilotes partirent à l'aventure pour trouver de nouvelles richesses hors des secteurs connus. On n'en vit revenir aucun...

Jusqu'à ce que l'on retrouve un vaisseau abandonné, trop endommagé pour le reconnaitre (1). On sortit de ses entrailles que très peu d'informations, à part plusieurs séries de coordonnées. Ces coordonnées furent explorées à la recherche de l'équipage, en vain. Mais les coordonnées présentaient un intérêt : une planète habitable à proximité, une nébuleuse de gaz, un champ d'astéroïdes riches en métaux rares, ...

Aussi, il fut décidé d'apporter la vie à ces coordonnées en y créant de nouveaux secteurs.
Des docks y furent déplacés, d'autres créés et les secteurs furent nommés et répartis entre les 2 alignements ennemis.
Un accord fut établi entre les guildes non alignées et les 2 alignements afin que le Soveireign laisse leur libre-arbitre aux populations des secteurs non alignés alors qu'il pouvait jusque là avoir un contrôle restreint sur ces secteurs.

Quelques mois plus tard, une course fut organisée pour faire connaître ces nouveaux secteurs: la Grande Course Starship InterSecteur.
Cette course, organisée conjointement par l'Imperium Fist, les Black Devils et la Galaxy Express, partait du Dock Agricole 1 et se terminait au Dock Minier 8 en passant par tous les autres secteurs (hors secteurs réservés).
Au final, résultat de la course :
1° Rincevent (CPU)
2° Djo (CPU)
3° hole_master (non aligné)

Lors de la cérémonie de remise de la coupe, Rincevent se fit enlever par l'Inquisiteur Fizban.
Suite à cela, le CPU enleva le capitaine Bodybags et le capitaine Titou était en charge d'acheminer le prisonnier Soveireign vpour échanger les 2 prisonniers. Durant ce voyage, les deux hommes ont appris a se détester, puis à s'apprécier. L'échange eut lieu dans la ZADC du Dock Civil 4.
Après l'échange, le capitaine Bodybags avait des remords, il avait pu gouter un peu à la liberté que prônait le CPU au cours des discussions qu'il avait eu avec Titou. Quelques semaines plus tard, il quittait l'Empire pour rejoindre les rebelles, bien décidé à en finir avec l'Inquisition et son passé.


(1): le pilote qui était parti aux confins de l'univers pour voir s'il y avait une limite, je ne sais plus le nom du pilote, mais le vaisseau était le space patate ou un truc approchant. 3 Crédits à celui qui retrouve le nom du pilote big_smile

Haut

L'émergence des G.O.D.

Arrivèrent bientôt de jeunes pilotes sortant de l'académie... Passés d'abord par la guilde Midnight Purple, ils s'émancipèrent vite et créèrent leur propre guilde : les Guerriers Occultes Divins (ou G.O.D.).

Poussés par leur désir d'être connu et reconnu, ils investissèrent d'abord dans le Dock Agricole 1, aidant à le retaper, et lui donner une âme.

Mais, cela ne suffisait pas. Ils partirent peu après en HyperEspace vers le secteur Beta Prime et établirent le blocus de l'un des docks. Cela attira bientôt les FAS, alors ils changèrent de dock régulièrement, afin d'éviter les combats contre les plus gros vaisseaux Soveireign.

Les Soveireign tentèrent une approche diplomatique. En vain. Pour seule réponse, le leader de la guilde, D-Shearer, envoya un message sur les fréquences publiques : "Le secteur Beta Prime appartiendra bientôt aux G.O.D.".

Devenu moribond et désorganisé, le CPU refusa d'apporter une quelconque aide aux G.O.D.

A force de combattre le Soveireign, une certaine admiration de la part de l'opinion publique Sov était née... Aussi, l'Inquisiteur Fizban leur proposa un marché : si les G.O.D devenait Sov, ils deviendraient les protecteurs du secteur Beta Prime. Bien entendu, ils devraient suivre les ordres de l'Empereur en secteur Sov, mais étaient libres dans les autres secteurs. Pour marquer leur accord, les G.O.D. demandèrent à ce qu'un dock leur soit dédié, ce qui fut fait avec la reconstruction du dock Délabré 39 qui fut rebaptisé Temple.

Cet accord fut diversement apprécié. Des pilotes reconnus du Soveireign tels que Noah Bright et Fëanor, 2 anciens commandant des FAS, adoptèrent pendant un temps la bannière CPU afin de marquer leur désaccord.

Haut

Renaissance d'un secteur: CareTaker

Avec l'arrivée des G.O.D du côté du Soveireign, le CPU n'était plus qu'une ombre...
Pour relever la tête, une grande réorganisation eut lieu, et déboucha sur la rédaction d'une nouvelle constitution et l'élection d'un nouveau gouvernement.
Le premier acte du gouvernement fut de donner un nouvel élan à l'économie CPU. Pour cela, il fut décidé d'aider au développement du secteur le plus délaissé jusque-là : CareTaker.

Après avoir dépêché un émissaire qui fit le tour des docks du secteur, 2 grands projets y furent lancés.
Le premier regroupait les 3 docks du quadrant sud du secteur, et consistait à créer une gigantesque statue de cristal à la gloire du CPU. Des milliers d'unités de cristaux y furent amenées par des vaisseaux CPU ou non alignés.
La construction fut finalement pillée peu après son inauguration par les G.O.D. et les KAO. Les éléments sauvés du pillage sont maintenant entreposés au Dock Civil 63.
Le second consistait à la réhabilitation du Dock Délabré 68, qui devait devenir le premier dock parc d'attractions jamais créé, SpaceLand. La rénovation fut effectuée par la compagnie Aviso, et la construction des attractions par Vector Industries, le tout supervisé par le capitaine Arkhsphere. Le parc ouvrit ses portes quelques mois plus tard.

Haut

La tragédie du Victory

Du côté des non alignés, les pirates se résumaient désormais aux KAO et JSCV. Ils s'organisèrent ensemble et se mirent en route en direction du Victory, fief de leur ennemi de toujours.
Les vaisseaux en HE d'urgence s'enchainaient sur leur passage et ils arrivèrent enfin face au Victory.

Le Victory fut bientôt pris sous le feu ennemi. Beaucoup d'habitants fuyèrent ou du moins essayèrent. L'évacuation générale fut décidée et les vaisseaux de la Fédération fuyaient le Victory avec de nombreux civils entassés dans leur soute.

Avec la multiplication des tirs, une partie du bouclier du dock céda et les tirs se concentrèrent alors sur cette zone. Puis une explosion survint. Il semblerait que l'un des tirs avait atteint l'un des réacteurs du dock, entrainant une énorme explosion qui souffla la plupart des assaillants.

Les vaisseaux de la Fédération, de retour après avoir laissé les civils au Dock Civil 4 ne purent que constater les dégâts. Le spatioport avait disparu, et leur dock était totalement défiguré.

Haut

Heure serveur:
16:40:42
Suivez-nous sur twitter Suivez-nous sur facebook Suivez-nous sur google plus

Pied de page des forums